samedi 26 mai 2007

Il est quand même là

Mon père m’a appelée ce matin.

J’ai été surprise. Il est actuellement au Sénégal et je pensais que cela constituerait un excellent prétexte pour ne pas me contacter. Je n’avais pas eu de nouvelles de lui depuis le 16 Mai au soir, lorsque ma mère me l’a passé au téléphone. J’avoue qu’il ne m’a pas manqué, vu cet horripilant ton neutre qu’il avait.

Au contraire, je lui en voulais beaucoup de ne pas réussir à faire tomber ses barrières pour se rapprocher de moi en une telle occasion. Non mais franchement ! Il fallait quoi pour qu’il fasse un pas vers moi ? Que je sois à l’article de la mort ?

Bien sûr, je me suis répété qu’il n’allait pas changer comme par enchantement, juste à la lecture de ma lettre, et me parler de ses sentiments et de ses émotions. Je me suis dit et redit que ça touchait à un souvenir douloureux pour lui. Mais quand même ! Il s’agissait de moi et d’être là pour moi. Ca ne me semblait pas si insurmontable que ça.

Ces derniers jours pourtant, ma colère avait diminué pour laisser de la place à la déception. Mon père me décevait. Plus de général, plus de piédestal. Juste un homme et ses limites. Plus de pouvoirs magiques, plus d’héroïsme. Juste un homme qui n’exprime pas ses émotions. Même pas cette satanée fierté dont il me nourrit d’habitude. Ah ça, j’étais vraiment dépitée.

Du coup, quand je l’ai entendu me demander comment se déroulait ma convalescence, la joie et la reconnaissance que j’ai éprouvées m’ont vraiment surprise.

Ça m’a fait tellement plaisir qu’il aborde la question de lui-même que je ne me suis pas dérobée. Bon, je ne suis pas entrée dans les détails mais je lui ai dit comment je me sentais aujourd’hui, je lui ai expliqué que j’ai eu très mal au début, que je ne pouvais pas marcher mais qu’aujourd’hui la douleur et les tiraillements étaient loin et que j’avais retrouvé une démarche normale bien que lente…

Je suis ra-vie qu'il ait téléphoné. Là, en relatant cet appel, je souris encore.

21 commentaires:

SylStar a dit…

bonjour
j'aimerais te mettre en contact avec mon blog:
www.excision-histoires-vraies.blogspot.com
tiens-moi au courant
Syl Star

papillon a dit…

Bonjour SylStar. Bienvenue sur mon blog.
J'ai trouvé ton blog très intéressant. Je t'y ai laissé un commentaire, j'aimerais beaucoup savoir ce qui t'a amenée à créer ce blog et à y recenser tant d'informations.
A bientôt!

Christine a dit…

Eh bien tu vois ... Tout finit par arriver, les meilleures choses aussi !
Je suis heureuse pour toi, tu ne peux pas savoir :o))

Mamzelle Maupin a dit…

Et moi aussi je souris à te lire, tes mots sont très justes et font bien ressentir l'intensité de cet appel. Bravo.

papillon a dit…

Merci beaucoup Christine et Mamzelle maupin. J'ai envie de vous prendre l'une et l'autre dans mes bras et de vous coller deux bises sur chaque joue :)
Je vous envoie un bouquet de bisous!

lalita a dit…

Après deux jours d'absence, je lis avec un sourire aux lèvres, ton dernier billet !
Je te l'avais dit, il viendra petit à petit ! Il faut lui laisser le temps, mais c'est énorme qu'il t'en ai parlé de lui-même. C'est de bon augure tout ça !
Quant à raconter, je suis d'accord avec les filles, voir au coup sur coup !
D'ailleurs ça me rappelle quand ma cousine que je vois rarement m'a annoncé qu'elle était lesbienne ! Quand on ne s'y attend pas, on reste parfois sans savoir que dire ! Elle a cru que je réagissais mal et il a fallu quelques semaines pour qu'on arrive à en parler, au début avec gêne, puis de plus en plus naturellement, avec nos explications quant à nos réactions !
Je pense qu'avec ton père il en sera de même, mais comme il t'aime cet homme-là ! ! !

papillon a dit…

Coucou Lalita!
Tu avais raison à propos de mon père, c'est vrai. Ce qui me fait vraiment plaisir, c'est que mon père l'a fait, finalement, ce pas vers moi. Alors bon, il est feutré et sobre, mais c'est quand même un pas!
Bisous

lilou a dit…

Wow ! Eh bien, il l'a fait ce pas !
Je t'imagine bien avec un sourire béat.
Allez, savoure !
Bises,
lilou

Coucoune a dit…

Bonsoir Papillon,

Je suis heureuse de ce pas que fait ton père vers toi.
Tu sais, les madingues sont des gens très fiers et très vrais en même temps. S'il t'a appellée, c'est qu'il s'inquiete vraiment pour toi mais, chez nous les hommes ne s'occupent pas de ce qui est réputé être "affaire de femme".
Mon père ne m'a jamais demandée comment se passaient mes grossesses par exemple. Il a toujours dit "et ta santé ?" en sous-entendant ta grossesse et il laisse à ma mère le soin de prendre plus de détails.
Bref, ce n'est pas parce qu'il n'est pas démonstratif qu'il n'est pas soucieu de ce qui t'arrive, bien au contraire...
Par ailleurs, j'ai regardé le blog préconisé par sylstar et je suis inquiete de la relation avec Rael (gourou de secte)... J'espère que les sectes ne vont pas se servir de l'excision pour embobiner les populations africaines .... Pauve Afrique ! Cible facile
Bon courage pour ta reprise demain et en plus, tu recommences par une bonne action "journée de solidarité" oblige !
Bises.

Mlle Crapaud a dit…

Je suis heureuse pour toi. J'ai lu ton message ce matin et je ne savais aps quoi dire pour te témoigner tout ça.
En fait juste quelques mots : la vie est vraiment merveilleuse parfois !
Gros bisous

papillon a dit…

Je sais bien que tu as raison pour ce qui est de cette retenue qu'ont les hommes pour les "affaires de femmes", Coucoune, je le sais bien. Mais vois-tu, je voudrais justement que cette rigidité tombe, qu'il n'y ait plus d'"affaires de femmes" mais des "affaires d'êtres humains", tu vois?
Bon, on en est bien loin, pour le moment. Et j'avoue que le fait que mon père se manifeste de lui-même pour prendre mes nouvelles me paraît déjà être énorme comme avancée. Mais je ne désespère pas, je ne désespère pas...

Pour le blog de sylstar, c'est vrai que la mention de clitoraid (organisme lié aux Raëliens, très actifs sur le front de l'excision et de la reconstruction) m'inquiète un peu. Je ne les juge pas, mais je ne veux pas être liée à cet organisme. C'est pourquoi je cherche à en savoir plus sur le blog de sylstar avant de le recommander ou de le mettre dans ma blogothèque.

Merci, Mlle Crapaud. Oui, c'est vrai: parfois, la vie vaut franchement le coup, je trouve :)

lili a dit…

quelle bonne nouvelle ;o)

je me réjouis pour toi

papillon a dit…

Merci Lili! :)

Hélène a dit…

Ma réaction spontanée est de penser que peut-êter ton père est gêné, parce que quoi qu'on dise il s'agit de la sexualité de sa fille, et ce n'est pas du tout évident pour un parent (et un père a fortiori) d'être à l'aise avec ça, tu ne crois pas ?

papillon a dit…

Ce n'est qu'en lisant ton commentaire, Hélène, que je réalise qu'en effet, il est quand même AUSSI question de ma sexualité et que ça peut être difficile pour mon père d'aborder le sujet (sachant qu'à la base, tous les sujets un chouïa intimes sont difficiles à aborder pour lui).
C'est vrai, tu as raison. Ceci explique peut-être cette retenue que je sens chez lui...

Claude a dit…

Je ne suis pas passée depuis un bon moment, et suis contente de voir que ton père t'a appelée.
La parole est tout de même quelque chose de génial. Elle peut réparer tant de choses !

papillon a dit…

Oui Claude, beaucoup de choses peuvent être réparées par les mots. Ceux de mon père sont aussi importants de par leur signification que par le fait qu'ils ont été prononcés. Ces mots de mon père, je les considère comme un cadeau...

SylStar a dit…

Bonjour Papillon,
Désolé de ne pas t'avoir répondu plus tôt. J'ai bien reçu ton message, merci. En lisant ton blog, je suis très heureuse que tu ais pu rencontrer le Dr. Foldes et que tu as pu faire reconstruire ton clitoris perdu. Cette réalité des femmes excisés me touche beaucoup d'où ma motivation de m'impliquer à aider. J'oeuvre pour Clitoraid à ramasser des fonds pour la construction de l'hopital du Plaisir au Burkina Faso. Les femmes d'afrique pourront y accéder gratuitement pour leur opération comme tu as possiblement lu sur le site (www.clitoraid.org).
Et si les gens s'inquiètent parce que je suis raëlienne et que l'idée est venue de plusieurs raëliens, je ne peux rien y faire et je trouve cela dommage. Il s'agit ici d'une cause humanitaire comme bien d'autres, même peut-être plus importante que bien d'autres car l'excision c'est horrible, ça se fait sans l'accord des petites filles qui sont brimées pour le reste de leur vie. Grâce à la science, aujourd'hui, le processus est réversible, et c'est ce qui compte le plus. Allons au-delà de nos préjugés, et soyons ouverts à oeuvrer ensembles sur les causes qui nous unissent, et non se concentrés sur ce qui nous différencient. N'oublions pas que la différence enrichit le monde et le fait progresser... Qu'en penses-tu ? C'est toi qui décide si tu veux ou non rajouter mon blog dans ta blogothèque. De toute façon je continue à faire du bien et je supporte foncièrement les 130 millions de femmes excisées et les 6 millions qui continuent de se faire à chaque année... Ensembles on peut faire quelque chose pour que tout cela change. Encore une fois, je te félicite de ta décision de t'avoir fait opéré, c'est une démarche très importante pour retrouver ta dignité.

papillon a dit…

Bonsoir et merci pour tes félicitations Sylstar !

J’ai beaucoup hésité à propos du rajout de ton blog dans ma blogothèque. C’est vrai que j’ai tiqué sur le fait que tu es raëlienne mais c’est une cause mineure de mon incertitude. Non, la principale raison pour laquelle j’hésitais, c’est la même que celle pour laquelle il n’y a pas de lien vers le GAMS ou d’autres sites traitant d’associations militant contre l’excision dans ma blogthèque. Il s’agit de ma position par rapport au militantisme et à mon blog. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai la sensation que, d’un salon quelconque dans lequel je raconte ma vie à des femmes qui sont concernées ou touchées par l’excision et mes mots, mon blog deviendrait une autoroute de l’information ouverte à tous les vents. Et je ne veux pas perdre cette intimité (très très virtuelle, j’en conviens) qui caractérise actuellement mon blog. C’est pour l’heure ce qui me correspond en termes de militantisme.
Pour autant, ton message m’a troublé en ceci qu’une connexion entre les blogs et sites d’associations diverses et variées pourrait faire avancer la lutte contre l’excision plus efficacement qu’un ensemble de sites éparpillés sur la toile. J’ai pensé que peut-être, une jeune femme vivant en Afrique et cherchant des informations sur les possibilités de se faire reconstruire pourrait arriver sur mon blog, le lire, ne pas voir ton commentaire et s’en aller en pensant qu’il n’y a absolument rien à faire pour elle puisqu’elle n’est pas en France.
Alors j’ai tranché : je vais faire un billet récapitulant tous ces sites auxquels j’ai eu accès, que je réactualiserai régulièrement. Cela facilitera peut-être la recherche d’informations de certaines internautes.

J’y inclurai ton blog. Mon opinion concernant ta spiritualité ne doit pas constituer un frein à la diffusion d’informations.

Anonyme a dit…

Your blog keeps getting better and better! Your older articles are not as good as newer ones you have a lot more creativity and originality now. Keep it up!
And according to this article, I totally agree with your opinion, but only this time! :)

Anonyme a dit…

It is useful to try everything in practise anyway and I like that here it's always possible to find something new. :)