mardi 24 avril 2007

A toutes celles qui ont un secret...

Une fois n'est pas coutume, je voudrais raconter une histoire que j'ai lue il y a 3 mois à peu près, au travers des messages d'un forum.

C’était l’histoire d’une jeune fille qui avait un secret qu’elle voulait avouer à son amoureux. Elle avait dans les 15 ans et c’était son premier amoureux. Et comme tous les amoureux, ils y pensaient, tous les deux, à ce qu’il y a derrière les longs baisers.

Le secret de la jeune fille, c’était que, quand elle était bébé, elle a été excisée puis infibulée*. Et que, même si elle en avait très envie, elle ne pourrait pas le découvrir avec lui, ce qu’il y a derrière les longs baisers.

Elle paniquait complètement à l’idée de lui parler.

C’est vrai, il serait peut-être dégouté. Peut-être qu’il ne comprendrait pas. Peut-être qu’il la quitterait. Même si ce n’était pas sa faute, à elle.

Elle avait honte, tellement honte, qu’elle n’en avait jamais parlé à personne, même pas à un médecin. C’était la première fois qu’elle osait, sur ce forum, cachée derrière un pseudo.

Elle était toute désemparée, toute retournée de peur, malgré tous les messages d’encouragement.

Elle se désespérait. Il allait la quitter, c’était sûr, écrivait-elle. Pourquoi resterait-il avec elle ? Hein ? Alors que des filles « normales », il y en avait plein ? Non, c'était sûr et certain, il allait la quitter.

Les internautes, sur le forum, lui assuraient que s’il l’aimait, il comprendrait. Ils lui affirmaient que s’il l’aimait, il ne la jugerait pas. Tu verras, lui promettaient-ils, qu’il ne te rejettera pas. Ou alors, c’est qu’il n’en valait pas la peine. C’est qu’il ne t’aimait pas vraiment.

Elle leur répondait que oui, peut-être, mais qu’elle, elle l’aimait. Qu’elle l’aimait vraiment. Et qu’elle en mourrait s’il la repoussait.

Finalement, elle n’a pas pu le lui dire. A la place, elle le lui a écrit.

Elle n’a pas posté la lettre, elle est allée la mettre dans la boîte aux lettres de son adoré. Et puis elle est repartie, vite, vite.

Elle était toute angoissée. Elle disait, sur le forum, qu’elle n’aurait jamais dû. Elle pensait que c’était foutu. Elle était déjà toute abattue.

Et puis quelques jours plus tard, il est venu la voir. Lui aussi, il lui avait écrit une lettre. Mais il voulait la lui lire. Dans sa lettre, il lui disait qu’il l’aimait quand même, qu’il l’aimait toujours. Il lui disait qu’il l’attendrait, qu’il l’accompagnerait, qu’il l’aiderait.

Ils ont décidé d’aller voir un gynécologue. Tous les deux. Pour pouvoir un jour vivre ensemble ce qu’il y a là-bas, derrière les longs baisers...




*EDIT: infibulée signifie que les grandes lèvres de son sexe ont été cousues ensemble. On n'a laissé qu'un petit trou pour que l'urine et le sang des règles puissent s'écouler...



9 commentaires:

Anonyme a dit…

Quelle belle histoire. Mes yeux remplissent de larmes.

lalita a dit…

Nos histoires sont différentes et pourtant si semblables !
Nous, il n'y avait pas eu de lettres, mais j'ai eu le courage de le lui dire en surmontant ma honte, ma saleté, ma monstruosité !
Sûre qu'il allait me rejeter car je n'étais pas digne de lui !
Et je me suis retrouvée devant un homme qui s'est jeté à genoux à mes pids, en larmes, et me demandant pardon d'être un homme !
Merci à cet homme qui m'a retiré tout ce poids de culpabilité et qui a fait que j'ai pu vivre et non plus survivre !
Hauts les coeurs ma soeur d'infortune ! La vie est belle et nous le prouve tous les jours !
Mille baisers à toi aussi !

papillon a dit…

Je suis ravie de lire que ton histoire a été aussi belle que celle de cette jeune fille. Il y a, c'est vrai, des hommes formidables et le tien semble bien en être un!

Mlle Crapaud a dit…

Bonjour,
Je lis régulièrement ton blog, mais je ne laisse jamais de commentaire. Je suis émue, pourtant, mais j'ai peur de ne pas trouver les mots justes. Ici c'est plus facile, l'histoire est plus "loin" de toi...
Je suis toute émue. Les gens bien existent. L'amour existe. Il ne faut jamais perdre espoir.
J'ai un grand sourire dans le coeur...
A bientôt,
Stéphanie

lalita a dit…

Oui c'est un homme formidable, et même si nous ne sommes plus ensembles depuis 20 ans, j'ai toujours beaucoup d'amour pour lui, qui ne retire rien à l'amour qui partage ma vie maintenant !

papillon a dit…

Bonjour Stéphanie au pseudo rigolo (j'aime beaucoup:) et bienvenue!
Franchement, je n'ai pas la larme facile, mais j'avais les yeux humides quand j'ai fini de lire tous les messages. C'est dommage, ils dataient du milieu de l'année dernière. J'aurais aimé dire à cette jeune fille combien j'étais ravie pour elle.
Lalita, je comprends que tu aies toujours de l'amour pour lui...

lili a dit…

Belle histoire en effet, et belle celle de lalita aussi ;o)

Oui, il y a plein de gens bien!

Emelire a dit…

j'ai beaucoup aimé ton texte. j'avais peur que ça se termine mal... mais non et c'est bien ainsi. j'y crois, les choses belles arrivent aussi.

papillon a dit…

Oui Lili et Emelire :)
C'est ce qui fait chaud au coeur, c'est ce qui entretient l'optimisme: dans la "vraie" vie aussi, il arrive de très belles histoires.